Analyse de la qualité de l’air dans les bâtiments publics

Constat

La plupart des bâtiments publics en Wallonie ne sont pas ventilés mécaniquement. Le renouvellement de l’air intérieur est donc uniquement fonction du bon vouloir des occupants de ces bâtiments. Or, on sait qu’un air vicié est responsable de problèmes tant sanitaires que de performances cognitives. C’est vrai dans les bureaux, dans les administrations publiques, et ça l’est encore plus dans les écoles. Il est donc essentiel de sensibiliser les institutions publiques à la gestion de la qualité de l’air en vue d’intégrer la démarche européenne en la matière.

FuturoCité a donc mis en place un projet pilote d’analyse de la qualité de l’air dans les bâtiments publics

Objectif du projet pilote

L’idée du projet est de pouvoir objectiver la qualité de l’air intérieur, ceci afin de conscientiser les occupants des bâtiments publics à cette problématique, et à les pousser à agir en aérant correctement leurs locaux quand cela s’avère nécessaire.

 

Accéder au contexte du projet et à la description de la solution mise en place.

Accéder au compte-rendu final du projet.