Citizens of Wallonia, un hackathon qui déménage dans tous les sens du terme!

Partager (0) Commentaires (0)

Le week-end du 6 au 8 mars se déroulait notre désormais célèbre hackathon Citizens of Wallonia. Cette année encore,109 citoyens motivés, répartis en 16 équipes, ont mis en commun idées et talents dans le but de développer des solutions innovantes  au service du citoyen, des collectivités et des territoires intelligents.

Certes un rendez-vous annuel, chaque édition apporte son lot de nouveautés: la principale en 2020? le lieu de l’événement puisqu’après 4 rencontres consécutives à l’UMONS, Citizens of Wallonia s’est installé à l’ULiège, campus du Sart Tilman pour 3 jours d’innovation. Avec son grand hall et ses trois salles de travail, le bâtiment de l’Europe offrait tout l’espace nécessaire pour susciter inspiration et motivation.

Seconde nouveauté: un stand de recrutement était tenu samedi par EVS Broadcast Equipment, sponsor de l’événement, régulièrement à la recherche de talents. Une chance à saisir pour les participants afin de décrocher un stage, un job, de l’expérience.

En parlant de sponsors et partenaires, FuturoCité a eu la chance d’être suivi par les fidèles depuis la première compétition et aussi, grâce à la nouvelle localisation de l’événement de s’allier de nouveaux équipiers issus du bassin liégeois mais pas seulement… Retrouvez-les tous en fin d’article!
Soucieux de s’améliorer d’année en année, les organisateurs avaient étendu l’offre des ateliers avec une séance d’initiation à la  méthodologie de travail et à l’outil CitOfWal Canvas utilisé pour la présentation du prototype et par conséquent le pitch – conseillé en atelier le samedi soir également – tous deux dispensés par IBM.
Un workshop sur le Focus utilisateur: le citoyen et/ou la ville étant, ne l’oublions pas! les destinataires de ces services innovants, a été pensé et réalisé par le Well et le Lucid avec en prime un challenge proposé, celui de Wal-e-Cities dont ces 2 organismes sont leaders.
« Wal-e-cities » est un projet Feder visant à enrichir un écosystème « Smart » en Wallonie, tant à l’échelle urbaine que rurale. La technologie y est utilisée comme un moyen de répondre aux défis des citoyens wallons en matière de mobilité, d’énergie, d’environnement, de gouvernance, de bien-être et de cadre de vie.  Pour ce programme, plusieurs dizaines d’ateliers participatifs ont été organisés de manière à recueillir les besoins, priorités et idées des citoyens.
C’est parmi ces propositions des citoyens, restituées en capsules vidéo, que les participants venus sans projet précis pouvaient choisir ou s’inspirer d’une demande concrète, d’une problématique tangible.  Ce choix leur permettait de concourir au challenge Wal-e-Cities proposé au sein du hackathon.
N’hésitez pas à visionner ces projets citoyens des 4 villes partenaires (Arlon, Liège, Aubange et Charleroi) ainsi que de l’UMONS en suivant ce lien!
Evidemment les ateliers destinés à prendre en main les technologies proposées par les partenaires étaient également prévus: Proximus EnCo, IBM Cloud, Wallonie en Poche, les équipes disposaient de conseils et ressources pour développer. Sans compter les nombreux coaches, une quarantaine, présents tout le week-end pour accompagner et soutenir les projets!
La ville intelligente de demain ne se concevant pas sans data (l’utilisation de données dans son projet était d’ailleurs obligatoire pour concourir), FuturoCité a mis au point un workshop où toutes les données exploitables ont été abordées, tant les publiques que les privées prêtées pour l’occasion par nos partenaires et sponsors.

Dès la cérémonie d’ouverture le vendredi soir, les équipes ont pu se compléter suite aux pitchs des idées de projet et se structurer afin de débuter la compétition et assister aux ateliers nécessaires.

Après une première nuit de travail acharné, deux ateliers étaient dispensés samedi matin: Gamification en collaboration avec Technocité et Fisching Cactus et Clickable Prototyping par IBM.
Dans l’après-midi, chaque équipe rencontrait une première fois le jury de manière informelle pour discuter du projet sur base du CitofWal Canvas complété. Une opportunité de challenger la vision de son projet et de le réaligner le cas échéant suite aux conseils des membres du jury.
Jury qui d’ailleurs accueillait plusieurs nouveaux profils cette année, tant pour le généraliste que pour le technique grâce à l’apport de nouveaux partenaires et sponsors.

Bien que la fatigue se fasse sentir après 2 jours de travail intense, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’excitation que les équipes ont fait la démo de leur prototype devant le jury technique dimanche matin.
Dès cette étape terminée, tout s’enchaîne rapidement pour les équipes qui s’empressent de répéter leur pitch pour évaluation devant les jurys et le public l’après-midi du dimanche.
Public averti car Citizens of Wallonia a eu le plaisir de compter parmi ses convives Monsieur le Bourgmestre de Liège Willy Demeyer ainsi que Monsieur l’Echevin du Numérique Gilles Foret, de potentiels futurs décideurs et utilisateurs! Monsieur Pierre Wolper, Recteur de l’Uliège étaient également présents pour encourager les étudiants.
Après 3 minutes 30′ (et pas  une de plus!) de présentation pour chaque projet, voici venu le temps des délibérations, et de relâcher un peu la pression avec un blind test pour détendre l’atmosphère!
Une heure plus tard, le président du jury, François Narbonneau de Multitel, prenait la parole pour annoncer les gagnants.
L’équipe lauréate du Grand Prix Smart Région est le projet « Cit@ssist »! qui consiste en la mise en place d’une solution globale de prise en charge de personnes à besoin(s) spécifique(s) lors de leur arrivée à l’hôpital, à l’aéroport, ou dans tout endroit où des personnes souffrant de déficiences motrices, auditives ou mentales ont besoin d’accompagnement.
Les prix du prototype, du Meilleur Service au Citoyen et des Territoires Intelligents ont été remportés par le projet « Récitroc »! Le projet Récitroc vise à faciliter l’échange de biens et de services entre associations, de manière simple, sécurisée et durable.
Le projet « Unlock-it » a raflé le prix du Challenge Wal-e-Cities! Unlock-it est un projet répondant à un besoin concret exprimé par des citoyens de la ville d’Arlon à la recherche d’une solution pour faciliter la gestion et les accès à leur Maison des Associations. Ce besoin a été recueilli lors d’ateliers d’idéation menés dans le cadre du projet Feder Wal-e-Cities. Le projet permet d’optimiser l’occupation de locaux partagés (réservation, accès, gestion énergétique…) grâce à une utilisation intelligente de serrures connectées.
Le projet « Citiviz » remporte le prix Data mais aussi le prix Intelligence Artificielle! Le but du projet Citiviz est d’aider les décideurs publics (bourgmestres, …) dans leurs prises de décisions grâce à une analyse de l’opinion de la population sur un sujet déterminé. Cette analyse de sentiments se fait sur base de nombreuses sources de données telles que réseaux sociaux, plateformes de participation citoyennes ou sondages.
Le projet « Potagio » repart quant à lui avec le prix Gamification. Le projet Potagio cherche à lutter contre le gaspillage alimentaire via l’échange de ressources potagères entre citoyen.
« Ecoflex » est le gagnant du prix du Pitch! Ecoflex vise à diminuer le trafic autour des écoles en stimulant les élèves à utiliser des modes de déplacement plus doux grâce à une compétition entre les différentes classes d’une école, basée sur un système de gamification.
Le prix IoT est revenu au projet « Park Me qui utilise cette techno afin de  centraliser les informations sur la disponibilité de places de parking sur la voie publique. Sur cette plateforme, n’importe qui (communes, entreprises, particuliers) pourrait connecter un senseur de son choix afin de faire remonter l’information de disponibilité des parkings de sa zone.
Le gagnant du prix du meilleur projet étudiant est « UTrip »! UTrip centralise les données touristiques et culturelles d’une ville afin de pouvoir générer des parcours interactifs sur smartphone en fonction de critères choisis par les touristes.
Enfin, le jury a décerné un prix Coup de Cœur au projet « Trash Hunter »! L’application vise à lutter contre les dépôts sauvages en ajoutant une couche de gamification aux applications existantes de signalement de problèmes en voirie. Une intelligence artificielle va aider à classifier le type de déchets et en optimiser le ramassage.
Tous ces prix s’accompagnent évidemment de récompenses, tant dans le domaine de l’entrepreunariat, de la formation, de l’accompagnement technologique, du team building, etc… du loisir et de la culture aussi!
Voilà, après photos, félicitations, interviews etc… est-ce fini? Pour ce week-end oui mais pas définitivement puisque organisateurs et partenaires assurent à tous ceux qui souhaitent poursuivre leur projet – lauréats ou non, un comité de suivi: un réseau professionnel et un accompagnement dans la durée pour chaque étape jusqu’à – on l’espère – un aboutissement en success story.
Rendez-vous l’an prochain pour notre hackathon Citizens of Wallonia, à l’ULiège ou au sein d’une autre Université ou Institution? Nous vous réservons la surprise mais sachez que le but de Citofwal étant de rayonner au travers de la Wallonie, nous passerons un jour ou l’autre près de chez vous 😉
FuturoCité remercie à son tour tous les participants, partenaires, sponsors, coaches et jurés ainsi que toute personne qui a contribué de près ou de loin au succès de ce hackathon. Grâce à eux, Citizens of Wallonia est de plus en plus grandiose.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire