Le cadastre énergétique comme contribution concrète à la diminution de l’emprunte énergétique

Suite au projet Smart Building à l’issue duquel FuturoCité a conclu à un potentiel d’économie annuelle de 15% sur la consommation énergétique des bâtiments publics, le centre d’innovation a voulu apporter une contribution concrète: le cadastre énergétique.

Les dépenses énergétiques pèsent lourd dans les finances de villes et communes belges. De plus le coût de l’énergie ne cesse de croître dans un parc immobilier vieillissant.  Par conséquent, objectiver la consommation énergétique des bâtiments publics devient une priorité pour les villes et communes.

Connaître précisément la consommation des bâtiments publics, un enjeu pour les  villes et communes

Les villes connaissent leur consommation énergétique globale mais pas la répartition de celle-ci par bâtiments.  Hors chaque bâtiment consomme différemment de l’énergie en fonction de la saison, de son âge, de son enveloppe, de sa destination, de son occupation et de son équipement de chauffe, d’éclairage et de climatisation.

  • L’énergie dépensée pour le chauffage dépend de façon presque linéaire de la température extérieure
  • Les anciens bâtiments sont très mal isolés et sur-ventilés
  • Certains bâtiments, comme les homes ou les hôpitaux, doivent être beaucoup plus chauffés que d’autres comme des écoles ou des centres administratifs
  • Les systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et d’eau chaude sanitaire utilisent souvent des vieilles technologies entraînant une surconsommation
  • Les appareils électriques sont souvent une source de gaspillage énergétique

Le cadastre énergétique est un moyen rapide d’identifier les dépenses énergétiques relatives à chaque bâtiment

FuturoCité propose une méthode en 2 phases.

  1. Réalisation d’un cadastre énergétique des bâtiments publics 

Grâce à la collecte et à l’analyse des données de consommations des différents bâtiments publics, FuturoCité va:

– calculer la consommation par m2

– réaliser un tableau de synthèse comparant les performances énergétiques des bâtiments entre eux et par rapport à leur utilisation (écoles, administrations, centres sportifs, hôpitaux,…)

– identifier les bâtiments les plus énergivores

– évaluer financièrement les économies d’énergie potentielles

– proposer un plan d’actions, à moyen et long termes, afin de diminuer la facture énergétique

2. Suivi des consommations des bâtiments les plus énergivores 

FuturoCité va:

– installer des capteurs (électricité, gaz, mazout, température,…)

– enregistrer les mesures réalisées par ces capteurs

– analyser les mesures récoltées

– identifier les anomalies

– valoriser les économies potentielles et proposer un plan d’actions

Cette méthode, basée sur un contrôle permanent des bâtiments et un changement de comportement des utilisateurs démontre un temps de retour sur investissement très court.

  • La durée de ROI s’élève à 2 ans maximum, plus rapide que suite à des interventions sur l’enveloppe comme l’isolation ( de 8 à 12 ans), le placement de vitrage haute performance (de 9 à 12 ans) et le remplacement de chaudière (de 6 à 10 ans)
  • L’investissement matériel est limité
  • La réduction de la facture énergétique est rapide (3-4 mois)
  • Le confort des utilisateurs reste inchangé, voire amélioré

L’économie réalisée est plutôt fonction du grand nombre de bâtiments impactés que par le degré de sophistication de la solution.

  • Mieux vaut économiser 12% sur 30 bâtiments que 20% sur 10 bâtiments
  • Une mesure d’économie n’est jamais immédiate, la mise en oeuvre de mesures simples prend au minimum 6 mois, mais la mise en oeuvre de mesures sophistiquées peut prendre 2 années
  • La rapidité de déploiement garantit un gain supérieur

En conclusion, la solution de FuturoCité, sans conséquence sur le confort des utilisateurs et adaptable à tous les types de bâtiments, offre deux principaux avantages: une diminution rapide de la consommation d’énergie (15%) et une réduction de l’émission de CO2.

Et il existe de nombreux avantages tels que:

  • simplicité de mise en oeuvre
  • aucune modification coûteuse des installations en place
  • maintien voire amélioration du confort des utilisateurs
  • possibilité de bénéficier d’aides financières (Ureba)
  • création de tableau de bords énergétiques sur l’ensemble du parc immobilier
  • préparation des bâtiments en vue du durcissement des normes environnementales

Aujourd’hui, FuturoCité déploie son offre de cadastre énergétique et la réalise déjà auprès de quelques villes wallonnes.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Valérie Janssens valerie@futurocite.be ou Frank Butstraen frank@futurocite.be