Enquête sur la culture de la donnée dans les villes et communes wallonnes : baromètre 2018

 

FuturoCité, avec le soutien de Digital Wallonia, du cabinet du Ministre Jeholet et du cabinet de la Ministre De Bue, a réalisé une enquête sur la culture de la donnée dans les villes et communes wallonnes, dans une vision Smart City. Cette enquête aborde les différentes thématiques de la gouvernance de la donnée : application du récent règlement RGPD, ouverture ou encore exploitation des données communales.

Dans quel contexte cette enquête s’inscrit-elle ?

Les villes et communes disposent de plus en plus de données qui ont une grande valeur économique et sociale. Cette explosion de la quantité des données, ainsi que l’essor de la technologie offrent ainsi aux villes et communes des possibilités presque illimitées de construire des Smart Cities. En effet, les données sont le carburant de toute ville intelligente.

Pour une administration publique, le terme « donnée » fait référence à l’ensemble des données numériques de la commune : données des services (population, mobilité, …), données personnelles, données ouvertes, données temps réel, données provenant des opinions des citoyens, … Dans une ville intelligente, il est essentiel de connecter ces différentes sources de données de la commune. Combiner et analyser les données publiques permet à une ville ou une commune de fournir de nouveaux services adaptés à ses citoyens.

Ces nouveaux services intelligents permettent de :

  • Maximiser le confort et le sentiment de sécurité du citoyen
  • Améliorer la gestion de la ville et contribuer à l’organiser de manière efficace.
Règlement Général sur la Protection des Données

Le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur. Cette nouvelle législation en matière de protection de la vie privée tend à instaurer un cadre légal applicable au traitement de données à caractère personnel. Les villes et communes sont bien entendu concernées par ce règlement puisqu’elles disposent d’un grand nombre de données à caractère personnel (Etat civil, Population, Ressources humaines, …).

L’entrée en vigueur du RGPD est une opportunité pour les instances publiques de réfléchir à la manière dont elles conservent les données, dont elles les utilisent et à la protection de celles-ci.

Contexte Open Data

L’Open Data pour les communes est l’ouverture à tous, dans un format numérique, des données non personnelles des administrations publiques de manière à pouvoir les réutiliser facilement, que ce soit par les citoyens, les entreprises ou les administrations elles-mêmes. L’objectif d’une politique de données ouvertes est bien entendu la réalisation d’économies mais surtout de rendre le développement des politiques publiques plus transparent et d’encourager le dialogue entre les gouvernements et les citoyens.

Selon une étude réalisée par la Commission Européenne, l’Open Data devrait permettre 50 millions d’euros d’économie dans les dépenses des administrations publiques en Belgique en 2020.

Quel est le but d’une enquête sur la culture de la donnée dans les villes et communes wallonnes ?

Le but de cette enquête est de :

  • Réaliser un état des lieux (anonymisé) de la manière dont les communes wallonnes gèrent leurs données. (Au moment de réaliser notre enquête, aucun indicateur n’existait.)
  • Effectuer une « photo » de l’état d’avancement des villes et communes dans leurs démarches de mise en conformité avec le RGPD quelques jours après le 25 mai 2018 (date d’entrée en vigueur du règlement)
  • Evaluer l’état d’avancement en terme d’Open Data des villes et communes wallonnes
  • Aider les communes à se situer par rapport aux autres communes wallonnes et à un idéal Smart
  • Identifier les besoins des communes en vue de les aider à progresser dans différentes thématiques

Quand et comment a été menée cette enquête ?

Nous avons préparé une enquête contenant 52 questions simples et sans équivoque destinées à évaluer la culture de la donnée dans les villes et communes wallonnes, au-travers de 4 thématiques : la gouvernance de la donnée, la mise en application du RGPD, l’open data et l’exploitation des données par la commune.

L’enquête a été soumise à l’ensemble des 262 villes et communes wallonnes dès le 28 mai, soit au lendemain de la mise en application du RGPD. La participation à l’enquête a été clôturée mi-juillet 2018.

Quel est le taux de participation des villes et communes et quels sont les résultats de cette enquête ?

112 communes ont participé à l’enquête ; soit 43% des communes wallonnes.

Les résultats de cette enquête (présentés sous forme statistiques) seront dévoilés lors du congrès Smart City Wallonia du 25/09/2018. A partir de cette date, l’enquête détaillée ainsi que le résumé visuel seront disponibles sur ce site.

Dans la continuité de cette enquête, le 7 novembre 2018, FuturoCité organise un séminaire « La puissance de la donnée au service des territoires » abordant ces thématiques.

 

Accéder aux résultats